1. Accueil
  2. People

Raymond Aabou (TPMP) : il drague en direct une ancienne candidate de Mariés au premier regard

par Ghita Naciri

Dernière modification

Raymond Aabou (TPMP) : il drague en direct une ancienne candidate de Mariés au premier regard
Crédit photo : @raymond_aabou ©Instagram

Sur le plateau de TPMP, Raymond Aabou, chroniqueur, a attiré l’attention en draguant une ex-participante de Mariés au premier regard. Découvrez les détails.

Depuis sa création, Touche Pas à Mon Poste (TPMP) s’est imposée comme une référence de la télévision française. Et cette saison, qui a enregistré des records d’audience, ne fait pas exception. Au fil des années, TPMP a su captiver ses spectateurs avec des séquences mémorables qui, souvent, déclenchent rires et polémiques. Parmi ces moments marquants figure l’annonce par Cyril Hanouna de la perte d’un être cher.

De plus, une scène récente impliquant Raymond Aabou, un des chroniqueurs fidèles de Cyril Hanouna, a particulièrement retenu l’attention. En effet, ses tentatives de séduction, qualifiées de catastrophiques par ses pairs, ont suscité une vague de réactions. Alors que l’émission s’apprête à faire une pause estivale, cet incident a éveillé l’intérêt des téléspectateurs.

Polska partage sa dette au fisc

Dernièrement, Polska a partagé sur TPMP un aspect moins glamour de sa vie d’influenceuse : un contrôle fiscal rigoureux. En ayant su capitaliser sur sa popularité sur les réseaux sociaux pour se bâtir une notoriété, elle se trouve désormais confrontée à de sérieux tracas financiers. En effet, elle a révélé avoir une dette fiscale de près de 300 000 euros. Cette révélation a suscité de nombreuses réactions parmi les téléspectateurs. De plus, Léa Mary et Tiffanyana, deux autres influenceuses, ont également exprimé des préoccupations similaires.

Leurs expériences illustrent les défis auxquels les influenceurs sont confrontés avec les revenus générés sur des plateformes comme MYM et OnlyFans. Ces incidents démontrent l’importance d’une bonne compréhension et d’une gestion rigoureuse des obligations fiscales dans l’économie numérique. Ces cas soulignent combien il est crucial pour les influenceurs de bien comprendre et de gérer scrupuleusement leurs obligations fiscales. Ainsi, cela rappelle que le succès sur Internet peut rapidement entraîner des complications juridiques.

Raymond Aabou se lâche

Dans la dernière édition de TPMP, un événement particulier a retenu l’attention. Raymond Aabou, surnommé l’abominable homme de Rungis, a été charrié pour ses méthodes de drague peu orthodoxes. Lors d’une séquence qu’a montrée Sasha Elbaz dans sa chronique L’indic de la rédac, Raymond a été vu en train de flirter avec Ludivine, qui n’est autre qu’une ex-participante de Mariés au premier regard. Cette interaction a suscité à la fois des rires chez les spectateurs et des critiques parmi ses collègues chroniqueurs.

En effet, Sasha a qualifié Raymond de « charo de la semaine », surnom accordé aux séducteurs en série, souvent maladroits. Les images diffusées ont montré une interaction entre Ludivine et son époux de télé-réalité, Raphaël. Ensuite, Raymond a entrepris de la commenter avec enthousiasme, déclarant que cela l’excitait. Peu après, des messages privés que Raymond avait envoyés à Ludivine via Instagram ont été divulgués. Suite à ces révélations, Raymond n’a pas échappé à la raillerie de ses collègues, Cyril Hanouna le traitant de bouffon en direct. Au moins, il aura réussi à éviter le « Tu sors ! » de l’animateur.

Je me suis lancée dans l'écriture par passion et, à travers mes articles, je m'efforce de partager mes connaissances pour divers sujets. J'espère vous transmettre mon engagement en tant qu'écrivaine passionnée !

LinkedIn

Plus d’articles sur