1. Accueil
  2. Beauté

Perte de poids : Adriana Karembeu donne ses 3 conseils pour garder la ligne

par Ghita Naciri

Dernière modification

Adriana Karembeu partage ses stratégies minceur pour maintenir sa silhouette après 50 ans, abordant des aspects tels que le sport, l’alimentation et le jeûne intermittent. Découvrez ses conseils.

Les secrets de beauté bien gardés des stars continuent de fasciner le grand public. Parmi ceux-ci, on retrouve les tutoriels coiffure de Jennifer Aniston ou encore les recettes miracles pour perdre du poids de Khloe Kardashian. Cependant, l’attention se tourne également vers des figures emblématiques telles qu’Adriana Karembeu, l’ancien mannequin au corps sculptural, qui continue de captiver à l’âge de 52 ans. Malgré les défis liés à l’âge et à la ménopause, elle maintient une silhouette digne des podiums.

La santé et le bien-être général constituent des préoccupations centrales pour elle, une passion qui trouve ses racines dans ses années d’études en médecine et son rôle dans l’émission Les pouvoirs extraordinaires du corps humain, aux côtés de Michel Cymes. Quels sont les secrets de cette icône de beauté pour garder la ligne et sculpter son corps ? Trois habitudes simples qu’elle partage généreusement lors d’une interview exclusive. Découvrez comment l’ex-mannequin maintient sa taille de guêpe sans frustration, mais avec beaucoup de bon sens.

Contrôler ses portions et substituer le sucre

Pour Adriana Karembeu, la clé pour maintenir une silhouette svelte réside dans la maîtrise des portions. Son conseil ? Optez pour des assiettes plus petites, une pratique empruntée à la culture japonaise. Cette stratégie envoie un signal précoce au cerveau, indiquant la satiété dès la fin de l’assiette. Ainsi, pas besoin de se priver, tant que l’on sait doser les quantités. L’ex mannequin, actuellement en couple avec le rappeur Stomy Bugsy, prône une alimentation saine dépourvue d’aliments ultra-transformés. En effet, pour elle, la fraîcheur prime, avec une préférence pour les légumes et quelques fruits.

Il faut manger des aliments de qualité. Ensuite, on mange en portions limitées. On oublie les aliments industriels […] Enfin, apprenez à dire non. Ne vous forcez pas à vous resservir, à finir votre assiette ou à goûter le dessert par politesse si vous n’en avez pas envie. C’est votre santé et votre vie qui se jouent. Il vaut mieux dire non. Non c’est un mot magique

Les aliments ultra-transformés, riches en sel, sucre et graisses saturées, sont donc à bannir de son régime. Elle souligne également que cuisiner avec des produits frais est à la fois simple et rapide, une option qui ne devrait pas être négligée.

Adriana Karembeu prône la musculation et les protéines

Dans sa quête de maintien de ligne, Adriana Karembeu a choisi de remplacer le sucre blanc par des alternatives à faible indice glycémique. Cette décision vise à réduire le stockage des graisses tout en préservant la saveur sucrée dans ses recettes. Parmi ses choix, elle privilégie le sirop d’agave, une option naturelle et moins impactante sur la glycémie. En complément d’une alimentation équilibrée, Adriana Karembeu insiste sur l’importance de l’activité physique quotidienne :

Avec les hormones qui changent complètement, il faut augmenter sa masse musculaire. Mais si on n’arrête pas de courir et de faire du cardio, on risque d’en perdre. Il faut miser sur la musculation et consommer des protéines pour faire grossir le muscle.

Elle recommande un minimum de 30 minutes par jour, consciente des contraintes de temps que peuvent rencontrer les parents comme elle. En cas d’emploi du temps chargé, elle encourage à pratiquer une activité physique au moins cinq fois par semaine. Pour Adriana, l’exercice est accessible à tous : « Tout le monde peut le faire », conclut-elle avec optimisme. En suivant ces conseils simples mais efficaces, chacun peut s’inspirer du mode de vie équilibré d’Adriana Karembeu pour prendre soin de sa silhouette et de sa santé.

Après avoir obtenu ma double licence en Droit-Gestion, je me suis lancée dans l'écriture par passion, même si mon parcours académique ne me dirigeait pas naturellement vers ce domaine. À travers mes articles, je m'efforce de partager mes connaissances et ma passion pour divers sujets, dans le but de vous transmettre mon engagement en tant qu'écrivaine passionnée.

LinkedIn