Officielles

  1. Accueil
  2. People
  3. Autres
  4. Aya Nakamura : la chanteuse gagne son procès contre le styliste qui l’accuse de ‘parasitisme’

Aya Nakamura : la chanteuse gagne son procès contre le styliste qui l’accuse de ‘parasitisme’

Le 22 Jan 2021 à 10:15 par Louisa Haddad

Aya Nakamura : le styliste parisien Kyo Jino avait accusé Aya Nakamura de plagiat. Il avait alors poursuivi la jeune femme en justice. Cette dernière vient de gagner le procès.

Aya Nakamura Vs Kyo Jino

La chanteuse a connu quelques déboires avec la justice. Et pour cause, un styliste l’a poursuivie en justice pour « parasitisme » ! Il s’agit d’Ibrahim Coulibaly, connu sous le nom de Kyo Jino, et il accusait Aya Nakamura (qui a dû faire face à de nouvelles accusations) de lui avoir volé ses idées de stylisme. Et pour cause, le styliste a totalement imaginé les modèles qu’elle porte dans son clip Pookie. Son avocat, Maitre Jean-Marc Descoubès, assure à l’AFP, qu’Aya aurait repris des idées qu’il lui aurait présentées en décembre dernier.

Le jeune homme avait alors donc lancé un message à celle qui a lancé un tacle à Nikos Aliagas via Twitter. Aya lui a répondu sans sourciller que les idées appartenaient à tout le monde. Lui suggérant également de porter plainte ! Alors Ibrahim Coulibaly a demandé 50 000euros pour « préjudice subi du fait de la spoliation de son travail ». Son avocat avait déclaré : « Exploiter l’idée de quelqu’un d’autre, sans son accord et pour en tirer une valeur marchande, est du parasitisme ».

Aya Nakamura gagne son procès

Sauf que le tribunal a donné raison à Aya Nakamura. Et pour cause, le 15 janvier dernier, les demandes de Kyo jino ont été rejetées. La raison ? « Les tenues bien qu’inspirées d’un univers commun, présentent de nettes différences. Le seul fait pour [la chanteuse] d’adopter des tenues du même style que celles suggérées par [le styliste] ne suffit pas à établir une reprise constitutive d’une faute ».

Aya Nakamura : la chanteuse gagne son procès contre le styliste qui l'accuse de 'parasitisme'

De surcroît, le tribunal a condamné le styliste à payer 5000 euros à Aya Nakamura pour l’atteinte à son image et à sa réputation ainsi que 3000 euros de frais de justice. Il faut savoir que celle qui a été victime de violences conjugales avait quant à elle demandé 100 000 euros. Malgré tout, le jugement rendu lui a donné entièrement satisfaction. Si bien qu’elle s’est permise de tacler Kyo Jino par le biais d’une story Snapchat. En effet, elle a écrit : « Tu voulais combien déjà ? 50k hein, allez bonne journée. » Il se pourrait que le jeune homme décide de faire appel.

Regardez :

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Aya Nakamura : l’interprète de Djadja a été cambriolée ce lundi 1er avril selon nos confrères de Closer. Le préjudice serait alors estimé à 50 000 euros. Un important préjudice Ces derniers jours ont été pleins de surprises pour la belle Aya Nakamura. Le 27 mars dernier, la chanteuse se produisait aux Galeries Lafayettes Champs-Elysées afin […]

Lire la suite

Officielles