1. Accueil
  2. Life
  3. Mode
  4. L’envers du décor des incroyables costumes de Cruella

L’envers du décor des incroyables costumes de Cruella

Le 09 Juil 2021 à 10:51 par Agathe de Fougerolles

Cruella

Le film Cruella, actuellement au cinéma, est sorti le 23 juin dernier. Il s’agit du préquel de la vilaine Cruella, un peu trop amoureuse de la fourrure, dans les 101 dalmatiens. Estella, le personnage principal du film est interprétée par Emma Stone. Elle incarne une jeune délinquante, qui rêve de percer dans le monde du stylisme.

Cruella, icône de la mode

Ainsi, la mode a une grande place dans le film, puisque Estella, allias Cruella, tente de détrôner la Baronne von Hellman, grande styliste respectée et crainte de tous. Elle multiplie les apparitions extravagantes pour se faire remarquer, et porte ainsi des tenues plus avant-gardistes les unes que les autres. Le défi était de taille, et c’est une célèbre costumière qui l’a relevé.

La productrice Kristin Burr a fait appel à Jenny Beavan pour réaliser les costumes de Cruella. Récompensée par deux oscars, cette costumière a confectionné 47 tenues pour Emma Stone. Et ce qui est plus remarquable encore, c’est la dualité du personnage : Estella le jour, Cruella la nuit, il fallait donc composer des costumes aux deux femmes.

Si Estella arbore un look plus discret, toutefois inspiré de la révolution punk, de son côté Cruella ne fait pas dans la demi-mesure. Enchaînant les apparitions aux soirées de gala, la mission était de lui créer un look sophistiqué et provoquant, tout en respectant les codes du look emblématique du personnage.

Cruella

Cruella @Dinsey

Des costumes impressionnants

Jenny Beavan qui a l’avantage d’avoir vécu à Londres dans les 70, savait exactement quelle direction prendre. Elle a donc shiné dans des marchés aux puces, des pièces pour créer le look de Cruella.

« Cruella porte 47 tenues dans le film et dans l’histoire, elle aurait forcément fréquenté les friperies, particulièrement avant d’être riche. On est allé voir chez les fournisseurs de costumes, qui ont une bonne réserve de vêtements des années 1970, mais c ‘était également intéressant d’aller au marché aux puces de Portobello Road, à Londres » a-t-elle confié à Vogue.

Dans une scène du film, Cruella porte une jupe composée de 5 000 pétales rouges. Un travail d’orfèvre effectué manuellement par des couturiers.

« Toute l’idée de la jupe à froufrous c’est qu’elle puisse recouvrir la voiture de la Baronne. Il fallait qu’elle soit assez énorme et légère pour qu’elle puisse être portée, mais également assez lourde pour pouvoir voleter autour de la voiture. C’était un véritable défi, parce que c’était beaucoup trop lourd. Finalement, c’est Kirsten Fletcher, une costumière extraordinaire qui s’est chargée de la fabriquer, et beaucoup d’étudiants sont venus aider à coudre les pétales dans mon atelier. Apparemment, il y aurait 5060 pétales en tout. »

Cruella

Mais en plus de s’occuper des costumes de Cruella, Jenny Beavan a également confectionné ceux de la Baronne (interprétée par Emma Thompson). Un look inspiré de la célèbre maison Dior, qui se voulait élégant mais quelque peu dépassé. Sans parler des nombreuses perruques, plus de 200 au total, réalisées par Nadia Stacey.

Officielles

Officielles