1. Accueil
  2. Actu
  3. Le prix des gels hydroalcooliques a augmenté de 700% avec le coronavirus

Le prix des gels hydroalcooliques a augmenté de 700% avec le coronavirus

Le 05 Mar 2020 à 09:44 par Soukaina Hafdane

Les gels hydroalcooliques : ce produit nécessaire à notre sécurité face au virus a vu son prix  augmenter de 700% avec le coronavirus. Le ministre de la Santé intervient, on vous dit tout !

L’État prend une grande décision face au coronavirus

Le gouvernement a pris une décision face à l’épidémie du coronavirus.  Si certains artistes n’ont pas supporté cette décision comme Matt Pokora elle est tout de même nécessaire. L’État a décidé de bloquer tous les rassemblements dans des lieux cloîtrés de plus de 5000 personnes. D’après le ministre de la Santé, DisneyLand restera ouvert« Pour Disneyland, on n’est pas dans un lieu de confinement mais vous allez faire des queues qui sont à l’extérieur, et là les « gestes barrièrent » s’appliquent (toussés dans son coude, utiliser des mouchoirs à utilisation simple…Ndlr). » Nous vous expliquions aussi les 5 réflexes à adopter pour éviter toute contamination.

Le coronavirus s’installe et les prix des gels hydroalcooliques augmentent de 700 %

Depuis l’apparition de l’épidémie du coronavirus en France les prix de vente des gels hydroalcooliques et des masques de protection ont augmenté. C’est le ministre de l’Économie Bruno Le Maire qui a fait cette annonce mardi. La répression des fraudes (DGCCRF) va donc enquêter sur cette augmentation de prix. Il déclare sur BFMTV-RMC : « Je demande que le prix du gel ne soit pas multiplié par le contexte. Il l’est parfois et ce n’est pas acceptable. » Les produits sanitaires sont nécessaires à tous pour se protéger du virus.

Sur Amazon le gel le plus acheté est passé de 3,10 euros à 25,27 euros, soit une hausse de 700% entre le 8 février et le 3 mars. Face à cette hausse, le gouvernement s’apprête à lancer une enquête sur les prix de ces produits que ce soit en magasin ou en ligne. Bruno Lemaire explique : « Nous n’accepterons pas la moindre spéculation » sur l’épidémie de coronavirus ».

Le gouvernement français a tout à fait le droit de bloquer le prix d’un produit pour une durée de 6 mois. C’est  l’article  L410-2 du Code qui assure que la libre fixation des prix ne fait : « Pas obstacle à ce que le gouvernement arrête, par décret en Conseil d’Etat, contre des hausses ou des baisses excessives de prix des mesures temporaires motivées par une situation de crise, des circonstances exceptionnelles, une calamité publique ou une situation manifestement anormale du marché dans un secteur déterminé. » 

Rien n’a pour l’instant été mis en place, mais le ministre n’hésitera pas si les commerces ne coopèrent pas en cette période de crise.

Que pensez-vous de ces décisions ?

 

Officielles

Officielles