1. Accueil
  2. Actu
  3. Brem-sur-Mer : l’ancien prétendant de Kellyn dans Les Princes de l’Amour en prison pour violences conjugales

Brem-sur-Mer : l’ancien prétendant de Kellyn dans Les Princes de l’Amour en prison pour violences conjugales

Le 29 Mai 2021 à 09:14 par Samantha Martins

Ce vendredi 28 mai, l’ancien prétendant de Kellyn dans les Princes de l’Amour 8 a été condamné à 18 mois de prison dont 9 mois fermes par le tribunal des Sables-d’Olonne.

Kellyn : l’un de ses anciens prétendants est accusé de violences conjugales

Ce vendredi 28 mai, un habitant de Brem-sur-Mer est passé en comparution immédiate devant le tribunal des Sables-d-Olonnes. Âgé de 27 ans, l’accusé était jugé pour des faits de violences conjugales sur conjoint sans ITT (Interruption temporaire de travail).

Cet homme, c’est un ancien candidat de télé-réalité, connu pour avoir participé aux Princes de l’amour 8. Il s’agit de l’un des prétendants de Kellyn. Celui-ci connait également une petite notoriété grâce à son titre de Mister Pays de la Loire 2019. Par ailleurs, cette même année, il avait déjà fait l’objet d’une procédure de composition pénale. Il avait été contraint de faire un stage de sensibilisation aux violences conjugales. 0

Vendredi, il était jugé pour des violences commises sur sa petite-amie en mai dernier. C’est l’amie de la jeune femme qui a dénoncé les faits auprès de la gendarmerie après avoir reçu un texto alarmant.

Mister Pays de la Loire 2019 condamné à plusieurs mois de prison ferme

Sur place, les gendarmes ont pu constater que la v*ctime avait des contusions au cou ainsi qu’au visage. Selon elle, son conjoint lui aurait mis une gifle suite à une crise de jalousie. 

Acceptant de suivre les forces de l’ordre, la jeune femme continue de recevoir des messages de son petit-ami qui la supplie de ne pas porter plainte contre lui. « Je sais que je ne suis pas sympa mais stp fais ça pour moi (…) Dis que je ne t’ai pas frappée ».

La v*ctime refusera de se soumettre à un examen médical ainsi que de signer sa déposition. « Je t’aime, je ne ferai rien pour te nuire » lui a-t-elle envoyé par SMS. L’accusé avoue entretenir une relation compliquée depuis plusieurs semaines avec sa petite-amie. Celui qui affirme être en dépression a expliqué : « Je l’ai mise dehors plusieurs fois (N.D.L.R. : la maison lui appartient) mais elle est toujours revenue. Moi, j’ai besoin de quelqu’un je n’aime pas être seul. »

Durant l’audience, plusieurs échanges entre la v*ctime et son amie ont été lus par la présidente Emilie Rayneau. On a ainsi appris que l’accusé avait été jusqu’à faire prendre une douche froide à sa compagne avant de la mettre nue dehors. 

Reconnu coupable par le tribunal, l’ancien prétendant des Princes a été condamné à 18 mois de prison dont 9 fermes et 9 avec sursis probatoire de 3 ans. Il a également une obligation de soin ainsi que l’interdiction de rentrer en contact avec son ex-compagne ou de détenir une a*me. À l’annonce de la décision, l’accusé s’est évanoui.

En tout cas, c’est loin d’être le seul candidat de télé-réalité à être accusé de violence conjugale. Ricardo Pinto (séparé de Nehuda) ainsi que Julien Bert ont fait l’objet de plusieurs rumeurs à ce propos.

Officielles

Officielles