1. Accueil
  2. TV
  3. Télé réalité
  4. Jessica Thivenin : sa seconde grossesse est à risques, elle s’exprime

Jessica Thivenin : sa seconde grossesse est à risques, elle s’exprime

Le 23 Mai 2021 à 08:42 par Lina Madad

Jessica Thivenin : la maman de Maylone a dû être hospitalisée en raison de grosses complications dans sa seconde grossesse. Sur sa story, elle prend la parole pour donner de ses nouvelles.

Une deuxième grossesse à nouveau à risques

Il y a quelques semaines, Jessica postait un message plein d’émotion. En légende d’une jolie photo sur son compte Instagram, elle s’est confiée sur cette deuxième grossesse. « Le 12 juin 2019 à 20 SA j’étais enceinte de Maylone et tellement triste, je faisais que pleurer, c’est le jour où ma grossesse s’est transformée en cauchemar. Du jour au lendemain je me suis retrouvée avec le risque de perdre mon fils, car je n’avais que 1 cm de col, cerclage en urgence et à partir de cette date je suis restée 4 mois allongé sans me lever. C’était si dur… je suis vraiment passée par toutes les émotions : peur, angoisse, tristesse et heureuse de porter la vie.

Mais alors que Jessica était heureuse de vivre une seconde grossesse plus paisible, elle a dû être hospitalisée d’urgence… En effet, alors qu’elle n’était qu’à 20 semaines de grossesse, la poche de ses eaux a craqué ! « C’est une situation très compliquée, très critique, dans le sens où notre bébé n’est pas viable encore. Je suis surveillée, testée, on surveille les infections, on surveille tout. Pour l’instant, le bébé va bien. » a-t-elle expliqué après une absence de plusieurs jours sur les réseaux.

Jessica Thivenin s’explique sur ses complications

Aujourd’hui, cette seconde grossesse est très surveillée… Alors qu’elle souhaitait accoucher à Dubaï, cela ne va finalement pas être possible… « La grossesse de rêve que j’avais dans ma tête elle ne se passera pas. (…) Moi je comptais juste venir en France un petit peu quelques mois et finir ma grossesse à Dubaï, accoucher à Dubaï. (…) Du jour au lendemain ça a basculé, c’est pas grave ça arrive à plein de monde. Je l’accepte, même si c’est pas facile. Mais si j’arrive à avancer dans ma grossesse, je ne vais pas pouvoir finir ma grossesse à Dubaï comme je l’espérai. (…) Ce n’est pas ce dont je rêvais, ce n’est pas ce que j’espérais. (… ) Je ne sais pas quand est-ce que je vais accoucher, je ne sais plus où je vais… » a-t-elle expliqué.

Depuis, Jessica est alitée et hospitalisée… Cela lui rappelle les mauvais souvenirs de sa première grossesse. « J’étais un peu en dép, je ne fais que pleurer. Hier soir je n’étais pas très bien, ça va être long… Quand je pense au chemin qu’il y a à parcourir, des fois ça me mine le moral. Mais bon ça va aller hein ! (…) J’ai trop peur, à chaque fois je demande si je peux prendre ma douche, me laver les cheveux, j’ai peur que le liquide ne coule plus… (…) Je ne fais que pleurer je n’arrive pas à m’arrêter. »

 

Officielles

Officielles