Officielles

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Procès des attentats du 13 novembre : Salah Abdeslam s’exprime juste avant le verdict

Procès des attentats du 13 novembre : Salah Abdeslam s’exprime juste avant le verdict

Le 30 Juin 2022 à 23:36 par Louisa Haddad

Procès des attent*ts du 13 novembre : avant que la justice ne rende son verdict suite à ce procès qui a duré des mois, Salah Abdeslam a pris la parole.

Le verdict du procès des Attent*ats du 13 novembre est tombé

Presque 7 ans après les terribles attentats du 13 novembre qui avaient fait 131 morts à Paris et Saint-Denis, le procès s’est achevé ce mercredi 29 juin 2022. C’est à la cour d’assises de paris que s’est tenu ce procès. « Que retiendra-t-on de cette audience ? Quelles images, quelles paroles resteront ? Votre verdict bien sûr, les noms des disparus, les récits des victimes enfin, incontestablement. Ils ont été la concrétisation de la somme de tous ces malheurs, de ces cicatrices », a déclaré Me Camille Hennetier, avocate générale.

La cour d’assises spéciale a rendu, mercredi 29 juin, son verdict sur le procès des attentats du 13 novembre 2015. Sal*h Abdeslam, le seul survivant du commando, a écopé de la perpétuité incompressible. Il restera dans la prison de Fleury-Mérogis (en Essonne) avec une période de sûreté perpétuelle. Il ne bénéficiera d’aucune liberté conditionnelle, semi-liberté ou permission de sortie. Ses conditions de détention ne changent pas : il dispose d’une cellule de 9m2 surveillée par des caméras. Il n’a pas le droit de voir d’autres détenus, et fait sa promenade seul.

Avant le verdict, S*lah Abdeslam s’est exprimé

Après ces neuf mois de procès, les accusés avaient la possibilité de s’exprimer une dernière fois, avant ce verdict. Il faut dire que la déclaration de Sal*h Abdeslam a quelque peu choqué toutes les personnes présentes dans ce tribunal. « J’ai reconnu que je n’étais pas parfait, j’ai fait des erreurs, c’est vrai, mais je ne suis pas un ass*ssin, je ne suis pas un t*eur. » a-t-il déclaré.

Procès des attentats du 13 novembre : Salah Abdeslam s'exprime juste avant le verdict

Puis, il a ajouté : « Si vous me condamnez pour ass*ssinat, vous commettrez une injustice. » Ce mercredi, le seul survivant des commandos des attentats a été reconnu coup*ble de « participation à une association de malfaiteurs terr*riste crim*nelle » et de « meurtres en bande organisée, en relation avec une entr*prise terr*riste« . Par ailleurs, nous vous parlions du témoignage de cette rescapée des attent*ts à l’âge de 14 ans mais également de ce chirurgien qui a voulu vendre la radio d’une autre blessée du Bataclan.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par franceinfo (@franceinfo)

Attentats du 13 novembre : un chirurgien a essayé de vendre la radio d'une personne bl*ssée au Bataclan, lors des attent*ts du 13 novembre 2015.

Lire la suite

Officielles