1. Accueil
  2. Actu
  3. Covid-19 : Emmanuel Macron pointé du doigt car il aurait ‘menti’ sur les vaccins

Covid-19 : Emmanuel Macron pointé du doigt car il aurait ‘menti’ sur les vaccins

Le 22 Avr 2021 à 08:49 par Samantha Martins

La crise sanitaire se poursuit en France et partout dans le monde par ailleurs. Dans le même temps, la campagne de vaccination peine à être véritablement lancée. Interrogé à ce sujet lors d’une interview pour une chaîne américaine, Emmanuel Macron fait des déclarations qui ont vivement fait réagir.

Covid-19 : la campagne de vaccination jugée trop lente en France

Tandis que le président a promis un vaccin pour tous les Français d’ici à la fin de l’été, la campagne de vaccination fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause, bon nombre de professionnels estiment que le gouvernement ne gère pas la situation comme il le faudrait. On est encore loin de la campagne de vaccination massive qui avait été annoncée.

Dans les colonnes du Parisien, Margot Bayart, médecin en Occitanie poussait un coup de gueule : « Ce qui se passe est un véritable fiasco pour la campagne de vaccination. Accélérer, freiner, accélérer, freiner… On passe pour des guignols. On a mis du temps à convaincre nos patients, on les a rassurés. Pensez-vous vraiment que si on leur dit dans deux jours, « finalement, c’est bon », qu’ils reviendront facilement ? »

Mais ce dimanche 18 avril 2021, le président s’est montré beaucoup plus confiant et rassurant dans une interview accordée à l’émission américaine Face The Nation. En effet, Emmanuel Macron a ainsi affirmé que 12 millions de personnes avaient déjà été vaccinées en France.

Emmanuel Macron : il affirme que 12 millions de personnes sont vaccinées, Yann Barthès réagit

« Nous rattrapons définitivement notre retard et nous serons en mesure d’atteindre nos objectifs avec ce que nous avons actuellement » a-t-il déclaré à la journaliste américaine. Il est même allé plus loin en affirmant que « plus de 12 millions de personnes » avaient été vaccinées.

Cette déclaration a vivement fait réagir l’animateur de Quotidien, Yann Barthès, ce lundi 19 avril 2021. Il n’a d’ailleurs pas hésité a traité le président de « mytho ». En effet, le journaliste a expliqué : « Non pas 12 millions. 4,5 millions de Français ont eu seulement les deux doses nécessaires pour être qualifiés de vaccinés. »

12 millions, c’est en réalité le nombre de personnes ayant reçu la première dose du vaccin. On ne peut donc pas considérer ces personnes comme vaccinées. D’autant que nous vous annoncions qu’une troisième dose pourrait bien être nécessaire pour certaines personnes… Par ailleurs, Emmanuel Macron a également annoncé lors de cette entrevue que les mesures sanitaires seront « progressivement » allégées dès le début du mois de mai.

Officielles

Officielles