1. Accueil
  2. People

Mylène Farmer, 62 ans : la chanteuse a une part de vice caché dans l’intimité

par Lola Talbot

Mylène Farmer, 62 ans : la chanteuse a une part de vice caché dans l’intimité
Crédit photo : Mylène Farmer ©Instagram

Interrogée sur sa vie sexuelle et ses fantasmes, Mylène Farmer s’est confiée sans filtre sur son intimité, quitte à en choquer certains au passage.

Personnalité phare de la scène musicale française depuis les années 1980, Mylène Farmer demeure un véritable mystère pour ses fans. Très discrète, la chanteuse vit reclue du monde qui l’entoure. Et alors que les internautes ont taclé Adixia après qu’elle ait repris un tube de cette dernière, la principale intéressée ne s’exprime que très rarement.

Mais lorsqu’elle le fait, Mylène Farmer ne lésine pas sur ses propos. Celle qui a été victime d’un problème de nacelle en plein concert se plaît à choquer l’opinion publique. Que ce soit au travers des paroles de ses plus grands tubes ou dans des interviews, la chanteuse qui est apparue rajeunie en photo fait sensation. Surtout quand il est question de sa vie intime…

Mylène Farmer fait des confidences intimes

Tandis qu’elle chantait avec provocation être Libertine en 1986, Mylène Farmer n’a cessé d’enchaîner les tubes. Désenchantée, Sans Contrefaçon, ou encore Pourvu qu’elles soient douces, l’auteure-compositrice-interprète franco-canadienne a su imposer son style décalé. Sous la coupelle de Laurent Boutonnat, elle a édifié un véritable univers autour de chacun de ses titres, avec des clips aux allures de grands films de cinéma. Sa longévité, elle la doit également à des collaborations avec des artistes prestigieux, dont Sting, Moby et même Seal.

Mais Mylène Farmer possède également une part d’ombre qu’elle a dévoilée à plusieurs reprises. Si elle aime certainement choquer, elle le fait avec parcimonie. Le 17 décembre 1986, la célèbre rousse n’avait pas hésité à en dire davantage sur sa vie intime. Et c’était sur le plateau de Sexy Folies, une émission diffusée sur Antenne 2 qu’elle s’était confiée. Face à Monique Chouraqui, elle avait accepté de « tout, tout, tout dévoiler« . Au sujet de sa sexualité, l’artiste s’est positionnée aussitôt en femme libre qui aime séduire puis dominer et posséder.

La chanteuse sans filtre sur ses désirs

Si elle se remémore avec un certain dégoût de sa première expérience qu’elle qualifie de « viol de l’enfance », Mylène Farmer assume aujourd’hui de prendre un certain plaisir dans « ces choses avec un peu plus de vice ». Celle qui a partagé sa vie avec le producteur Benoît Di Sabatino entre 2002 et 2022 explique qu’elle a « besoin d’admirer » l’autre. Sans quoi, une relation n’est pas possible. Contre toute attente, la chanteuse va plus loin sur ce rapport de force qu’elle juge indispensable.

J’ai besoin de faire mal et j’ai besoin d’avoir mal. J’aime bousculer… la facilité, les choses évidentes ne sont pas intéressantes.

En outre, Mylène Farmer confie « aimer la violence ». Des confidences choc qui l’amènent à révéler l’un de ses fantasmes les plus fous. Dans son rêve ultime, elle se transformerait en mante religieuse, un insecte qui dévore son partenaire après l’acte. « Si j’en avais le pouvoir, parce que, je ne suis pas complètement tombée dans la folie totale, mais je couperais la tête volontiers », déclare-t-elle. De quoi faire frémir les téléspectateurs et entretenir le mythe autour de cette artiste à la personnalité troublante.

Issue d'une formation littéraire et formée aux métiers du cinéma, j'ai obtenu un Master en ingénierie culturelle puis un MBA en communication et relation médias. Cela m'a permis de me spécialiser en journalisme, plus particulièrement sur des sujets actu, sport et culture.

LinkedIn