1. Accueil
  2. People
  3. Télé Réalité
  4. Loana hospitalisée : elle sort du silence et profère de graves accusations contre son amie Sylvie Ortega Munos

Loana hospitalisée : elle sort du silence et profère de graves accusations contre son amie Sylvie Ortega Munos

Le 01 Mar 2021 à 11:01 par Louisa Haddad

Loana : alors qu’elle est hospitalisée, Loana a accusé son amie Sylvie Ortega Munos d’avoir voulu l’empoisonner. On vous dit tout !

Loana balance sur son amie

Le lundi 22 février, nous apprenions l’hospitalisation de Loana suite à une overdose. Quelques heures avant, elle publiait un message inquiétant sur son compte Instagram. Après que l’information ait fait le tour de la toile, le média StarMag s’est rapproché de la mère de Loana afin d’avoir son avis sur la question. Elle déclarait alors : « Qu’elle arrête ses drogues, hein ! Moi je ne peux rien faire ! » Cela montre le ras le bol de cette mère impuissante face aux addictions de sa fille.

Par ailleurs, l’ex de Loana a également réagi. Fred Cauvin a également balancé à son sujet : « Je ne sais pas si c’est une nouvel accident ou une énième tentative de faire le buzz. Une chose est sûre, elle n’a jamais arrêté de prendre des drogues comme elle l’a assuré sur tous les plateaux de télé ces dernières semaines ». Là encore, Fred Cauvin met tout cela sur le dos des addictions de Loana. Mais selon cette dernière, c’est plutôt son amie Sylvie qui serait à l’origine de cette overdose.

Sylvie Ortega Munos accusée d’empoisonnement

Loana a assuré qu’elle n’avait pas fait une overdose de GHB mais plutôt une “intoxication médicamenteuse”. Elle a indiquée être “enfermée dans une chambre blanche, sans télé, à regarder le plafond, à cause de la dose massive de médicaments” que son amie Sylvie Ortega Munos lui aurait donnée. Le but ? “La faire crever”. Pourtant, c’est cette même amie qui la défendait sur les réseaux quand les internautes se moquaient du physique de Loana…

Loana a ajouté : “Ils m’ont mise ici pensant que j’avais voulu faire une tentative de suicide. Ils ont enfin compris que j’avais juste demandé un calmant basique et qu’on avait voulu me faire bien pire. Et pas l’inverse. Aucune histoire de drogue. (…) J’ai même les analyses pour le prouver. Ni alcool… Intoxication médicamenteuse !!! C’est tout. Je ne suis pas dépressive ni à bout, au contraire”. Son amie lui aurait donc donné plusieurs médicaments : deux Temesta, deux Xanax et deux Imovane. Un mélange d’anxiolytiques et de somnifères qui l’a plongée dans le coma quelques heures. Son ami Eryl Prayer a dévoilé cette information sur Twitter ce vendredi 26 février.

Regardez :

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Officielles

Officielles