Officielles

  1. Accueil
  2. People
  3. Télé Réalité
  4. Ayem Nour : victime de violences conjugales de la part de son ex ?

Ayem Nour : victime de violences conjugales de la part de son ex ?

Le 23 Nov 2022 à 11:08 par Samantha Martins

Le différend qui oppose Ayem Nour au père de son fils prend des tournures inattendues. Sur Instagram, la candidate partage une photo d’elle avec le cou marqué de traces. Aurait-elle été victime de violences conjugales ?

Ayem Nour : son ex l’accuse d’avoir enlevé leur fils Ayvin

Voilà une semaine que cette affaire fait les gros titres. Tout a commencé lorsque Vincent Miclet, l’ex d’Ayem Nour, a posté une photo de leur fils sur Instagram, en accusant sa mère de l’avoir kidnappé. On pourrait lire : « Lundi matin, après avoir déposé mon fils à l’école américaine, sa maman Ayem Nour en complicité avec sa mère FARIDA l’a enlevé de l’école sans mon consentement. Jusqu’à l’heure où je vous parle, nous n’avons aucune nouvelle de Ayvin. Une plainte a été déposée aux autorités marocaines. Mon fils se trouve sur le sol marocain mais je ne sais pas où… Quiconque puisse le voir ou le localiser veuillez s’il vous plaît m’en informer. Merci »

Quelque temps après, la principale intéressée s’exprime via message vocal dans l’émission de TPMP. Ayem livre alors une tout autre version de son ex. La jeune femme explique être victime de harcèlement et d’intimidation depuis des années. Selon elle, Vincent Miclet refuserait qu’elle et son fils quittent le Maroc pour rentrer en France, alors même qu’Ayem à un droit de garde. Et pour ce faire, il retiendrait en otage le passeport d’Ayvin.

Finalement, selon l’ancienne candidate, toute cette affaire ne serait qu’une façon détournée de mener à bien sa vengeance personnelle. « Vincent a des comptes à régler avec moi. Ce n’est pas une histoire d’enfant, il peut voir son enfant quand il le souhaite. Là, c’est un règlement de compte personnel. Moi, je me battrai jusqu’au bout pour rentrer en France avec mon fils et reprendre le cours de notre vie », expliquait-elle.

Ayem Nour sous-entend avoir été victime de violences conjugales.

Ayem Nour : elle s’exprime sur sa relation avec le père de son fils

Dans la foulée, nous apprenions que la justice marocaine avait reconnu la décision de justice française qui accorde un droit de garde à Ayem. La plainte pour enlèvement, déposée par son ex, est donc désormais caduc. Mais ce n’est pas pour autant que Vincent Miclet à l’intention de lâcher l’affaire.

Malgré la demande du procureur, le milliardaire refuse toujours catégoriquement de rendre le passeport de son fils. De ce fait, Ayem Nour et Ayvin sont toujours coincés au Maroc, dans l’impossibilité de rentrer en France. Et puisque le papa du petit garçon a décidé d’exposer leur vie sur les réseaux sociaux, Ayem décide d’en faire de même.

D’abord, dans sa story, elle écrit : « Bon, je n’ai plus le choix, je vais devoir moi aussi me servir des réseaux et laver le linge sale en public malheureusement. 5 enfants, dont un petit dernier… et le seul qu’il affiche sur les réseaux, c’est Ayvin. Pourquoi ? Pour m’atteindre moi ! Si ça, ce n’est pas du harcèlement, de la méchanceté, de l’intimidation, un moyen de me déstabiliser, et de nous faire du mal, alors je ne sais pas ce que c’est. Etrange attitude… Pour un papa soi-disant aimant, bravo pour la sécurité de notre enfant, belle mentalité. » D’ailleurs, elle accompagne sa publication de hashtags qui veulent tout dire : #harcelement, #sequestration, #perversnarcissique, #corrupteur.

Ayem Nour : victime de violences conjugales de la part du père de son fils ?

Au lendemain de cette publication, Ayem décide de remettre le couvert. Cette fois, c’est dans un post directement publié sur son feed que la mère de famille s’exprime. Elle continue de faire de grave accusations contre père de son fils. « Toute cette situation devient dramatique et dangereuse. Continuer de séquestrer le passeport de mon fils illégalement pour nous empêcher de rentrer en France est déjà très grave. En revanche, refuser de restituer son carnet de santé alors qu’Ayvin a eu besoin de soins après s’être fait piquer par un insecte, cela relève désormais de la cruauté. »

Puis celle qui était accusée de vivre de la pension alimentaire de son fils d’ajouter : « Je vais désormais devoir révéler des informations que j’avais jusqu’ici gardées secrètes. (…) Il est important que vous découvriez le vrai visage de cette personne. (…) Payer des blogueurs pour tenter de me pousser au suic*de ne fonctionnera jamais. Ma priorité reste mon enfant. (…) Tout cela n’a rien à voir avec l’enfant mais bien une volonté de me nuire. »

Et il semblerait qu’Ayem soit en train de mettre ses menaces à exécution. Toujours sur Instagram, la candidate a publié une nouvelle photo. Cette fois, on peut la voir de profil, en train de dévoiler son cou, marqué par ce qui ressemble à ses griffures, voire une trace de main. En légende, elle inscrit tout simplement : « 2016, désormais je vais vous révéler toute la vérité. » Ayem serait-elle en train de révéler qu’elle a été victime de violences conjugales de la part de son ancien compagnon ? C’est en tout cas ce que laisse croire cette photo glaçante… Une chose est sûre, cette affaire n’a pas fini de faire couler de l’encre.

Ayem Nour : on vous parlait d’une photo d’elle en 1996 qui a refait surface. Ayem Nour a quelques photos de son ex, Vincent Miclet, chez elle. En effet, un internaute lui a demandé des explications… Mais elle ne s’est pas laissée faire ! La vérité, rien que la vérité Comme dirait la chanson, les histoires […]

Lire la suite

Officielles