1. Accueil
  2. Actu
  3. Ukraine : que sont les armes thermobariques qui ont un effet particulièrement dévastateur ?

Ukraine : que sont les armes thermobariques qui ont un effet particulièrement dévastateur ?

Le 04 Mar 2022 à 01:28 par Louisa Haddad

Ukraine : les a*mes thermobariques ont un effet particulièrement dévastateur, et font craindre des victimes collatérales très nombreuses en Ukraine.

Ukraine : le conflit semble s’intensifier

Il y a quelques jours, nous apprenions qu’un convoi mil*taire russe se dirigeait vers Kiev, la capitale ukrainienne. Il s’étendrait sur approximativement 64 kilomètres. « Certains véhicules sont parfois très distants les uns des autres et, sur d’autres portions, les équipements mil*taires sont positionnés à deux ou trois de front. », explique Maxar technologies. L’état-major ukrainien a confirmé que les forces russes tentent d’« encercler la capitale avant l’ass*ut pour en prendre le contrôle. ». Il mettrait néanmoins plus de temps que prévu à arriver à Kiev.

Samedi 26 février, le reporter de CNN Frederik Pleitgen a diffusé sur Twitter les images d’un lance-miss*le russe TOS-1A. Il circulait tout près de la frontière avec l’Ukraine, à proximité de la ville de Kharkiv. L’engin, doté de 24 tubes, est surnommé “Buratino”, du nom local de Pinocchio, pour son grand nez une fois qu’il est chargé de miss*les. Il fait partie de ceux capables d’envoyer les a*mes thermobariques.

Les arm.es thermobariques font craindre le pire

En voyant ces ar.mes prendre place dans la gue.rre en Ukraine, l’historien et analyste Michael A. Horowitz, a écrit sur Twitter : « Un crime de gue.rre en préparation ». Et pour cause, ces roque.ttes terrifiantes sont l’une des ar.mes conventionnelles les plus ravageuses qui puissent être utilisées dans un conflit. Les « ar.mes thermobariques à surpression » pulvérisent un aérosol explosif près du sol. Et, lorsqu’il est ensuite détonné, « aspire et brûle l’oxygène environnant pour créer une explos*on plus puissante. Mais aussi plus chaude et plus durable qu’une b*mbe classique. ».

Le média américain, The Drive, a traduit ce qu’écrit l’a*mée américaine à propos de ces a*mes. « Le premier effet est un blast d’une longue durée et à haute pression qui fait un vide, puis déclenche une vague contraire. Les murs et les surfaces dans la zone affectée ne protègent pas nécessairement les victimes, mais causent plutôt des ondes de choc multiples, qui amplifient l’effet initial et peuvent renverser des structures. », peut-on lire. Le document ajoute que l’un des autres effets est la vague de chaleur terrifiante qui suit l’explos*on du projectile, de l’ordre de 2.500 à 3.000°C, qui dépasse largement son point d’impact. Et peut elle aussi provoquer d’importants dommages, aux matériels comme aux corps et aux esprits. Face à cela et aux nombreuses men*aces de la Russie, certains craignent que la France soit touchée. 

Ukraine : alors que Bruno Lemaire a évoqué "une gu*rre économique et financière totale" contre la Russie, l'ancien président russe Dmitri Medvedev a mis en garde la France.

Lire la suite

Officielles

Officielles