1. Accueil
  2. Actu
  3. Thomas Pesquet en situation d’urgence : il a évité le pire dans l’espace

Thomas Pesquet en situation d’urgence : il a évité le pire dans l’espace

Le 16 Nov 2021 à 14:08 par Louisa Haddad

Thomas Pesquet : l’astronaute a eu très peur à bord de son vaisseau quand il a été confronté à une situation d’urgence. On vous dit tout !

Thomas Pesquet revient sur son expérience

L’astronaute français ainsi que ses trois acolytes étaient de retour sur la Terre ferme. Ils sont rentrés dans la nuit du 8 au 9 novembre 2021, au large des USA. Mais, vivre six mois dans l’espace n’est pas sans conséquence. Ainsi, tous les membres de l’équipage ont dû rester à Houston dans un premier temps pour subir une batterie de tests médicaux.

« On fait un contrôle des yeux parce que certains astronautes développent des problèmes de vue. Après six mois dans l’espace, on les aide à réadapter le corps à la vie sur notre planète », a confié un des médecins lors d’une interview accordée à Europe 1. Il faut savoir que Thomas Pesquet n’a pas pu voir sa femme dès son arrivée sur terre. Toutefois, ce sont les risques du métier. Comme il le confiait au Parisien, Thomas Pesquet admet que le métier d’astronaute est « un métier qui contamine tout. (…) La famille passe alors en second, malheureusement. Je pense qu’il faut essayer d’en profiter à fond entre les missions et dégager du temps pour ses proches, sinon, les liens se distendent. ».

Thomas Pesquet a évité une situation d’urgence

En tout cas, celle dernière mission lui aura beaucoup appris. D’autant plus avec cette toute nouvelle expérience de commandant de bord. Même s’il a été confronté à une « situation d’urgence » le 15 octobre dernier. Et pour cause, Thomas Pesquet a perdu le contrôle accidentel de l’orientation du vaisseau, « provoquée par l’allumage intempestif d’un propulseur du vaisseau russe Soyouz MS-18, amarré à l’ISS ».

L’astronaute a raconté qu’il a fallu « répondre de manière rapide, ce à quoi on s’entraîne, mais en vrai, avec la station qui tourne dans le ciel, et c’est pas la même limonade ». Il a dû réagir et « répartir les rôles » entre les membres de l’équipage. Il a confié que cela avait « presque été une chance, parce que c’est une expérience enrichissante ». Thomas Pesquet a alors ajouté : « J’ai eu l’expérience complète, j’ai beaucoup appris ».

Par ailleurs, nous vous disions également que Thomas Presque et ses collègues ont été obligés de porter des couches pendant le voyage vers le terre .

Thomas Pesquet : ce 7 novembre, l'astronaute a entamé son voyage vers la Terre. Durant toute la durée de ce voyage, il va devoir porter des couches.

Lire la suite

Officielles

Officielles