1. Accueil
  2. Actu
  3. Covid-19 : le variant indien détecté dans plusieurs pays européens, selon l’OMS

Covid-19 : le variant indien détecté dans plusieurs pays européens, selon l’OMS

Le 29 Avr 2021 à 13:05 par Samantha Martins

L’Organisation mondiale de la Santé a annoncé que le nouveau variant B.1.617 – aussi appelé variant indien – avait été signalé dans plusieurs pays européens, dont la Suisse, la Belgique, la Grèce et l’Italie.

Covid-19 : le variant indien est très contagieux

Depuis plusieurs jours, on ne parle plus que de la crise sanitaire majeure qui se produit actuellement en Inde. Il faut dire que l’apparition d’un nouveau variant a fait exploser le nombre de cas dans le pays. Et ce 27 avril, l’Organisation mondiale de la santé a fait savoir que le variant B.1.617 avait été détecté dans plus de 1 200 séquences de génome dans « au moins 17 pays.« 

Dans leur compte rendu hebdomadaire, l’OMS a déclaré : « La plupart des séquences téléchargées sur la base de données Gisaid viennent d’Inde, du Royaume-Uni, des États-Unis et de Singapour. » L’Europe n’est pas épargnée pour autant. En effet, le variant indien a été signalé également en Belgique, en Suisse, en Grèce et en Italie. 

Ce nouveau variant a été classifié comme « variant d’intérêt » par l’OMS. Suite à la modélisation préliminaire ses séquences soumises au Gisaid, l’Organisation mondiale de la santé explique que « le B.1.617 a un taux de croissance plus élevé que les autres variants en circulation en Inde, ce qui suggère une plus grande contagiosité. » Néanmoins, il ne s’agit pas (encore) d’un « variant préoccupant« , c’est-à-dire un variant plus dangereux, plus mortel et capable d’échapper aux immunisations des vaccins.

Augmentation des cas de Covid-19 en Inde après l’apparition du variant B.1.617

L’Inde fait actuellement face à une véritable recrudescence des cas : 360 000 nouveaux cas ont été recensés depuis mercredi. Un seuil encore jamais atteint. En tout, c’est près de 6 millions de nouvelles contaminations qui se sont ajoutées durant le mois d’avril uniquement. Quant au nombre de morts, il a dépassé les 200 000 depuis mercredi, dont plus de 3 200 décès en 24 heures selon les données officielles.

L’OMS estime néanmoins que cette recrudescence n’est pas seulement due à l’apparition du variant indien. En effet, le non-respect des restrictions sanitaires et les rassemblements de masse sont encore largement présents dans le pays. D’autant qu’il y a d’autres variants en circulation. Ces deux facteurs peuvent  « jouer un rôle dans la résurgence des cas » en Inde.

150 millions de vaccins ont déjà été administrés en Inde. À partir de samedi, 600 millions de personnes devraient pouvoir en bénéficier aussi. En France, on espère pouvoir être déconfinés d’ici à cet été. D’ailleurs, le président Emmanuel Macron a été interpellé par Selena Gomez sur les réseaux sociaux. 

Officielles

Officielles