1. Accueil
  2. Actu
  3. Coronavirus : l’été 2021 ne sera pas comparable à l’été 2020 pour le Conseil scientifique

Coronavirus : l’été 2021 ne sera pas comparable à l’été 2020 pour le Conseil scientifique

Le 31 Mar 2021 à 10:21 par Louisa Haddad

Coronavirus : il se pourrait que l’été 2021 soit très différent de l’été 2020. Et c’est le conseil scientifique qui a fait part de ses observations à ce sujet.

Coronavirus : un été sous épidémie

On fonce droit vers un reconfinement de la France. Et pour cause, les chiffres continuent de grimper et les hôpitaux sont en tension. Le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation a continué d’augmenter, atteignant près de 4.900 malades, dépassant ainsi le pic de la deuxième vague à l’automne, selon les données de Santé publique France (SPF). D’après plusieurs sources différences, un reconfinement national strict serait même envisagé.

Le Président de la République quant à lui a déclaré dans le JDD : « La bataille des prochains jours est simple. Nous allons regarder l’efficacité des mesures de freinage et nous prendrons si nécessaires celles qui s’imposent ». Emmanuel Macron va alors se baser sur plusieurs critères pour prendre sa décision : comme par exemple la pression épidémique ou encore le nombre de personnes en réanimation. Toutefois, malgré toutes ces mesures, il se pourrait que l’été soit bien différent de ce qu’on a connu l’an passé…

L’été 2021 ne ressemblera pas à ce qu’on connu en 2020

Et pour cause, si en 2020 on a pu vivre des jours heureux, sous le soleil, cette année il ne faut pas compter dessus ! En 2020, l’été est arrivé après un confinement strict. Les chiffres étaient rassurants car la courbe épidémique avait été cassée. Ainsi, la crainte de voir celle-ci reprendre était atténuée. Si la chaleur peut jouer un rôle dans l’épidémie, on ne sait pas à quel point : « La chaleur revient, oui, mais ça jouera à la marge« , a expliqué le docteur Alain Ducardonnet, consultant santé de BFMTV.

D’ailleurs, ce lundi 29 mars, le Conseil scientifique a prévenu qu’il ne faudrait pas être très optimiste pour l’été 2021. Du moins, cela serait une erreur. Selon ce dernier, la sortie de la crise aurait plutôt lieu en septembre, une fois la campagne de vaccination terminée ou quasi terminée. « Il serait erroné de penser que l’état de l’épidémie en juin 2021 sera nécessairement identique à ce qu’il était en juin 2020″, lance ainsi le document, qui poursuit: « A l’époque, la France sortait d’un confinement strict de deux mois qui avait conduit à une faible circulation du virus en juin 2020. Des pays comme les Etats-Unis qui ont démarré l’été 2020 avec un niveau élevé d’infections ont ensuite connu une vague épidémique importante pendant cette période.« , peut-on ainsi lire. On est prévenus !

Par ailleurs, nous vous disions que des nouvelles rassurantes avaient été données sur l’état de santé de Moundir.

Coronavirus : la maire de Paris Anne Hidalgo et la présidente de région Valérie Pécresse souhaitent proposer de nouvelles mesures pour ralentir l'épidémie de Coronavirus.

Lire la suite

Officielles

Officielles