1. Accueil
  2. Actu
  3. Coronavirus : comment la France espère échapper à la troisième vague

Coronavirus : comment la France espère échapper à la troisième vague

Le 30 Nov 2020 à 09:48 par Louisa Haddad

Coronavirus : même si le confinement a été allégé, les autorités sanitaires travaillent sur de nouvelles propositions pour éviter la troisième vague…

L’épidémie de Covid-19 n’est pas terminée

Comme l’a annoncé Jean Castex, les français devront prendre quelques précautions lors des fêtes de fin d’année. Même s’il a fait part dans le même temps, des mesures d’allégement du confinement en France. Il faut donc savoir qu’à la fin du confinement, et ce dès le 15 décembre, le couvre-feu sera « levé à titre dérogatoire les 24 et 31 décembre ». Il faut le noter : avec le couvre-feu et le confinement, la circulation du coronavirus a diminué. Le pic des contaminations a été atteint le 26 octobre et celui des hospitalisations, la semaine suivante.

Cependant, le risque sanitaire n’en reste pas moins présent. Par conséquent, si les commerces ont été rouverts, un protocole strict doit être mis en place. Car il ne faut pas perdre de vue le fait qu’une troisième vague est probable. Alors, les autorités sanitaires travaillent sur un plan afin d’éviter la troisième vague tant redoutée. « Psychologiquement on ne pourra pas résister à une troisième vague et à un troisième confinement, avec les gens qui sont fatigués, qui n’en peuvent plus », a déclaré le professeur de santé publique au CHU de Lille, Philippe Amouyel.

Tout faire pour éviter la troisième vague

Selon Mircea Sofonea, maître de conférences en épidémiologie à l’université de Montpellie, a annoncé que « si les restrictions sont levées le 20 janvier et que le niveau de circulation du virus, à ce moment-là, est proche de celui du mois d’octobre, la troisième vague risque d’arriver assez vite« . Selon le plan de déconfinement prévu par Emmanuel Macron, dès le 15 décembre prochain les musées, théâtres et cinémas pourront à nouveau rouvrir. De plus, les déplacements entre régions seront autorisés. Pour que tout reste sous contrôle : le gouvernement espère contenir l’épidémie avec un couvre-feu et la fermeture des restaurants et des bars.

Laëtitia Huiart, directrice scientifique à Santé publique France, insiste sur le fait qu’il faut absolument continuer à respecter les gestes barrière et la distanciation sociale. Mais surtout : il va falloir tester plus et mieux isoler les cas positifs. En effet, comme l’ont déclaré nos confrères de BFM, selon les donnés de Santé publique France : 23% seulement des nouveaux cas de Covid-19 sont aujourd’hui des cas déjà identifiés comme contact d’un précédent cas positif.

Toujours d’après Philippe Amouyel : « Si on veut éviter une 3e vague, il faut que tout le reste fonctionne: que l’on aide les malades à rester isolés, qu’on accélère les tests, qu’on maintienne tous les gestes barrières, qu’on responsabilise les gens. C’est plus que jamais le moment de mettre en oeuvre le ‘en même temps’ cher au président ».

Par ailleurs, nous vous disions qu’un nouveau symptôme a été détecté chez les seniors mais aussi qu’un chirurgien a annoncé avoir trouvé l’astuce pour éviter la buée sur les lunettes.

La peur n'évite pas le danger. Malheureusement, le premier cas du variant omicron a été identifié sur le sol français ce lundi 29 novembre 2021. 8 autres cas "possibles" sont encore à l'étude.

Lire la suite

Officielles

Officielles