1. Accueil
  2. People
  3. Télé Réalité

Star Academy : trois élèves en moins, durée de l’émission réduite… TF1 revoit ses ambitions à la baisse

par Ghita Naciri

Star Academy : trois élèves en moins, durée de l'émission réduite... TF1 revoit ses ambitions à la baisse
Crédit photo : Star Academy © Anthony Ghnassia

Alors que le premier prime de la Star Academy approche, TF1 prend une décision surprenante. Les ambitions semblent être revues à la baisse…

La Star Academy fait à nouveau la une des médias en France. Mais cette fois-ci, ce n’est pas en raison d’un talentueux élève ou d’une performance exceptionnelle. C’est une décision inattendue de TF1 qui a semé la surprise et la déception parmi les fans du programme.

À seulement six jours de la réouverture du château de Dammarie-Les-Lys qui a fait peau neuve, la chaîne de télévision a annoncé une réduction drastique du nombre d’élèves pour l’édition 2023 de cette émission emblématique.

Des rêves brisés à 12 jours du premier prime

Alors que l’identité du parrain venait de se préciser, une nouvelle surprenante arrive. Thomas est un jeune chanteur amateur qui avait déjà entamé les préparatifs pour son aventure à la Star Academy. Cependant, il a été exclu du casting définitif à seulement 12 jours du premier prime. Le jeune homme explique que depuis le 21 septembre, il avait été informé de sa participation officielle parmi les 16 candidats. Les contrats avaient été envoyés, des équipes de tournage s’étaient rendues dans le sud pour filmer son portrait, et tout semblait prêt pour son arrivée à Paris le 30 octobre.

L’annonce de la chanson qu’il devait chanter pour le 4 novembre et la confirmation de son solo sur le prime avaient amplifié son enthousiasme. Cependant, le 23 octobre, il a été choqué d’apprendre que le nombre d’émissions avait été réduit, passant de 13 à 11 semaines, entraînant naturellement une réduction du nombre de candidats, de 16 à 13. C’est alors que Thomas s’est vu être exclu de la Star Academy, brisant son rêve à une semaine du lancement de l’émission. Les raisons invoquées par la production se rapportent à des contraintes budgétaires.

Un avenir incertain pour la Star Academy

Lors de son intervention sur Sud Radio, Thomas a évoqué « trois axes » de justifications pour ce revirement inattendu. D’abord, il a mentionné la défaite de l’équipe de France de rugby à la Coupe du monde, diffusée sur TF1. Elle a entraîné des pertes considérables en termes de recettes publicitaires pour la chaîne. Ensuite, Thomas a évoqué une nouvelle émission prévue par TF1 dans les mois à venir. La chaîne compte beaucoup dessus, et elle est supposément coûteuse. Des spéculations laissent penser que cela pourrait faire allusion à Secret Story. Enfin, il a évoqué le contexte politique tendu en Israël et en Palestine. Il le considère comme un facteur ayant contribué à cette décision. Selon les informations disponibles, la durée totale de la Star Academy 2023 est encore à l’étude. Mais les réductions ne devraient pas grandement influencer la durée de l’émission.

Cette décision soudaine de TF1 illustre les pressions budgétaires et les enjeux économiques exercées sur les chaînes de télévision. En effet, ce revirement laisse planer un doute sur le succès et la qualité de cette nouvelle saison. Visiblement, les enjeux financiers sont de plus en plus lourds. À l’évidence, même les émissions emblématiques comme la Star Academy ne sont pas épargnées. Les spectateurs devront donc attendre le lancement de la saison pour découvrir comment ces modifications affecteront l’émission et ses candidats. Sachant que l’émission avait déjà annoncé un changement qui perturbera les téléspectateurs. Une chose est certaine, cette édition 2023 s’annonce plus mouvementée que prévue, avec des espoirs brisés et des ajustements de dernière minute.

Après avoir obtenu ma double licence en Droit-Gestion, je me suis lancée dans l'écriture par passion, même si mon parcours académique ne me dirigeait pas naturellement vers ce domaine. À travers mes articles, je m'efforce de partager mes connaissances et ma passion pour divers sujets, dans le but de vous transmettre mon engagement en tant qu'écrivaine passionnée.

LinkedIn

Plus d’articles sur