1. Accueil
  2. People
  3. Télé Réalité
  4. Seins trop gros, bimbo… Nabilla revient sur les critiques dont elle a été victime

Seins trop gros, bimbo… Nabilla revient sur les critiques dont elle a été victime

Le 30 Déc 2020 à 08:48 par Samantha Martins

Dans un chit chat make up avec la Youtubeuse Léna Situations, Nabilla Vergara se confie sur ses débuts à la télévision.

Nabilla : ses débuts difficiles à la télévision

Devenue une véritable icône aujourd’hui, c’est à 17 ans seulement que Nabilla a fait ses premiers pas à la télévision dans l’émission l’Amour est aveugle. La jeune femme était alors passée plutôt inaperçue. Finalement, c’est lors de sa participation aux Anges de la télé-réalité en 2013 sur NRJ 12 que sa carrière a officiellement débuté. Avec son allure de bimbo et ses punchlines cultes, Nabilla est devenue une véritable star du petit écran, adulée par certains.

Si au fil des années la jeune femme de 19 ans a bien grandi et évolué, elle se souvient encore des violentes critiques dont elle était la cible à l’époque dans les médias.

Lundi 28 décembre, la Youtubeuse Léna Situations a publié sur sa chaîne une vidéo inattendue avec la maman de Milann. Lors d’un chit chat make up entre influenceuses, Nabilla s’est confiée sur les nombreuses remarques qu’elle a essuyée à ses débuts. « Tout le monde me jugeait, beaucoup m’ont critiquée à mes débuts, les gens n’étaient pas tendres avec moi. » C’est lors de cette rencontre également que la jeune maman s’est déhanchée sur le titre de son ex Sofiane.

Nabilla : critiquée sur son physique et son intelligence

Dans la vidéo, la femme de Thomas Vergara (qui l’a gâtée à Noël) fait la liste des différents « reproches » qu’elle entendait très régulièrement à son sujet : « Sa jupe est trop courte, ses cheveux sont trop noirs, ses seins sont trop gros. »

Elle se rappelle notamment d’une quatrième de couverture du magazine Libération qui lui était consacrée. Elle avait été titrée : « L’empire du vide. » Le moins que l’on puisse dire c’est que la presse ne lui faisait pas de cadeau. D’autant que les médias se moquaient également de son intelligence, lui reprochant son manque de culture.

« À la base j’étais bête » reconnaît l’influenceuse de 28 ans devant Léna Mahfouf. « J’ai dû me cultiver sur le tas, mais au début, je ne peux pas le cacher, quand on me posait des questions sur les plateaux, j’étais là… »

Plus d’une fois celle qui est en guerre avec Jazz a pu compter sur son humour pour se sortir des situations qui l’a mettait mal à l’aise, elle qui « aime faire rire ses amis et sa famille« . Pour Léna, il s’agit finalement d’un « certain recul et d’une certaine d’intelligence » que d’être capable de rire de soi-même.

Officielles

Officielles