1. Accueil
  2. Actu
  3. Usine à fric, trahisons… Une célèbre Youtubeuse balance sur l’envers du décor !

Usine à fric, trahisons… Une célèbre Youtubeuse balance sur l’envers du décor !

Le 29 Jan 2019 à 13:47 par Camille Meulins

 Youtubeuse : exercer le métier de Youtubeur n’est pas tous les jours facile. Entre solitude, burn-outs et ambiance entre les vidéastes, une célèbre Youtubeuse s’est confiée sur l’envers du décor. Elle répond aux préjugés des internautes et dénonce l’hypocrisie de ce milieu !

 

« Sourire par devant et trahisons à foison dans le dos »

 

 

Shera Kerienski, suivie par plus d’1,7 million d’abonnés, a décidé de révéler les dessous du « YouTube Game » dans sa dernière vidéo intitulée « La vérité sur le monde de YouTube ». Si elle reconnaît que la plateforme est une « usine à fric », elle dénonce notamment les « agences qui utilisent et instrumentalisent leurs talents ». En ce qui concerne les salaires, elle avoue que « les grands Youtubeurs gagnent très bien leur vie, les bons Youtubeurs gagnent bien leur vie, c’est un métier dont on vit bien, des fois plus que bien si on arrive à bien gérer ».

À lire aussi : une Youtubeuse se fait des taches de rousseur au henné : ça vire au drame.

Et si chaque métier a son lot d’avantages et d’inconvénients, être Youtubeuse peut s’avérer épuisant psychologiquement. Shera confie : « Je n’ai jamais subi autant de problèmes psychologiques. Oui, tous les youtubeurs subissent des problèmes psychologiques. A un moment donné, c’est obligé. Faut arrêter de se voiler la face ». Pour cause, elle explique ressentir une « paranoïa constante ». Celle qui s’est fait lynchée pour s’être fait maquiller par Rihanna avoue : « Tu perds tes amis. (…) Le regard des gens change complètement : on ne t’aime plus pour ce que t’es, on t’aime pour ce que tu as (…)  On se dit que si un tel m’approche, m’apprécie, c’est parce qu’il sait qui je suis. C’est parce que je peux lui permettre d’avoir des opportunités. ». D’ailleurs, Shera révèle ne s’être jamais sentie aussi seule que depuis ses débuts en 2013.

Mais ce n’est pas tout, la Youtubeuse dénonce également ce milieu qui peut parfois être très hypocrite. En effet, pour elle, YouTube n’est que « sourire par devant et trahisons à foison dans le dos ». La jeune femme poursuit : « des gens vont faire en sorte de te mettre des bâtons dans les roues pour avoir plus d’opportunités, (…) des Youtubeurs vont monter les marques contre toi et faire en sorte que tu sois blacklistée parce qu’ils te voient comme une concurrente ».

Regardez !

 

Des coulisses bien moins idylliques qu’elles ne peuvent paraître…

Et vous, que pensez-vous de ces déclarations ?

EnjoyPhoenix : la youtubeuse a publié une photo d’elle au naturel sur Instagram. Elle s’est montrée plus vraie que jamais, sans maquillage, sans faux-semblants. Et ça a plu. EnjoyPhonix se montre au naturel Le naturel ça paye toujours ! Rappelez-vous, le samedi 11 avril, Lou Ruat a décidé de publier un selfie sans maquillage. En […]

Lire la suite

Officielles

Officielles