Officielles

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Sophie Le Tan : les circonstances de son décès se précisent davantage

Sophie Le Tan : les circonstances de son décès se précisent davantage

Le 06 Juil 2022 à 10:00 par Louisa Haddad

Sophie Le Tan : Jean-Marc Reiser, accusé du m**rtre de Sophie Le Tan, a livré sa version des faits survenus le 7 septembre 2018.

Le procès du m**rtre de Sophie Le Tan ouvert

Au Royaume-Uni, le 23 janvier dernier, un père de famille a écr*sé sa propre fille de 19 ans à mort. Ce soir-là, l’homme – qui se prénomme Nigel – a tenté d’attaquer le chéri de sa fille, Lauren, avec un pied-de-biche. Cette dernière a essayé de le stopper mais comme la pol*ce l’a déclaré à Mirror : « En colère, il avait l’intention de t*er Lauren ou au moins de lui causer de graves dommages ». Nigel a alors pris sa voiture pour écr*ser sa propre fille : « Il lui a roulé dessus à deux reprises. Après l’avoir jetée au sol une première fois avec son véhicule. Il a ensuite roulé à nouveau vers l’avant sur son corps ».

Le portable du petit-ami a enregistré l’accident et le 30 juin dernier un jury a pu y avoir accès : « Vous pouvez entendre Lauren à l’agonie sous la voiture. Ces sons horribles devaient être évidents pour l’accusé ». Toujours selon Mirror, un voisin a également filmé le drame depuis sa maison. Sur les images, on peut voir le père regretter son geste et supplier sa fille de se relever : « Lauren, lève-toi s’il te plaît », criait-il. Lauren Malt aurait souffert d’une fr*cture du dos, du sternum ainsi que des côtes. Elle est décédée des suites de ses bless*res.

Les circonstances du décès de Sophie Le Tan se précisent

Son procès s’est ouvert le 27 juin 2022. Jean-Marc Reiser est accusé d’avoir t*é Sophie Le Tan en septembre 2018. Le corps de la jeune femme avait été découvert démembré dans une forêt. Rappel des faits : Le 7 septembre 2018 Sophie Le Tan, une étudiante de 20 ans qui venait d’entrer en troisième année d’économie-gestion à Strasbourg, se rend à un rendez-vous en début de matinée pour pouvoir y louer un appartement à Schiltigheim. Elle avait découvert l’annonce sur le site Le bon coin et n’a plus donné signe de vie ensuite.

Sophie Le Tan : les circonstances de son décès se précisent davantage

Dès le signalement de sa disparition, la justice et les enquêteurs ont « acquis la conviction qu’elle était très inquiétante » et l’enquête a commencé. C’est le 23 octobre 2019 que son corps est retrouvé en forêt par des promeneurs. Dix jours après la disparition de Sophie, un suspect est arrêté, il est mis en examen pour « enlèv*ment », « séquestr*tion » et « ass*ssinat » : il s’agit de Jean-Marc Reiser. Sophie avait rendez-vous avec lui pour visiter un appartement, mais n’en avait aucun en réalité…

Jean-Marc Reiser livre sa version des faits

Durant le procès, Jean-Marc Reiser a été appelé à la barre pour livrer sa version des faits. Le meurtrier présumé a dû raconter sa rencontre avec la jeune femme : « J’étais encore un peu dans les vapeurs d’alcool, je sentais un bon feeling entre elle et moi… ». Il raconte ensuite : « On s’est assis à la cuisine, on a discuté de ses études, des miennes. Ensuite, il est arrivé ce qui est arrivé. » Jean-Marc Reiser explique avoir pris la main de Sophie et avoir tenté de lui faire la bise. Sauf qu’elle a prononcé le mot fatidique :« Elle m’a traité de porc. Ça m’a mis hors de moi. J’ai perdu les pédales ». 

« Je ne sais pas ce qui m’a pris, j’aimerais pouvoir revenir en arrière, remonter le temps, mais je ne le peux pas », a-t-il confié avant cela. Ajoutant : « Je regrette ce qui s’est passé, je ne voulais pas la t*er. […] Je comprends la douleur des parents. Je ne peux espérer qu’un jour peut-être, ils puissent me pardonner, même si je ne mérite pas le pardon ». Par ailleurs, nous vous parlions du décès de Jean-Claude Joly, candidat de la saison 6 de L’Amour est dans le pré et du procès des attent*ts du 13 novembre.

Deux jours après le décès de Jean-Pierre Pernaut, sa fille Lou lui rend un nouvel hommage émouvant sur ses réseaux sociaux.

Lire la suite

Officielles