1. Accueil
  2. Actu
  3. Mayenne : ce que risque la joggeuse de 17 ans après avoir menti

Mayenne : ce que risque la joggeuse de 17 ans après avoir menti

Le 13 Nov 2021 à 20:20 par Lina Madad

Mayenne : une jeune femme de 17 ans a avoué avoir mis en scène son kidnapping. Mais ceci a des conséquences juridiques, et elles risquent d’être importantes. On vous dit tout ce qu’elle risque.

À 17 ans, elle fugue et met en scène son kidnapping

Tout a commencé le 8 Novembre lorsque l’on apprenait qu’une cinquantaine de gendarmes avaient été mobilisés à Mayenne. En effet, une jeune fille de 17 ans était portée disparue. Alors qu’elle était partie faire un jogging, elle n’est jamais revenue. Et des affaires d’elle tâchés de sang ont été découvertes… La gendarmerie avait qualifié cette disparition d’inquiétante et comptait tout mettre en oeuvre pour la retrouver. “Le dispositif va monter en puissance pour atteindre mardi matin 120 gendarmes”, avait expliqué à l’AFP la gendarmerie des Pays de la Loire.

Mais 24h plus tard, elle réapparaît dans un restaurant près de Mayenne. Et coup de théâtre, les enquêteurs révèlent qu’elle a avoué “avoir menti. Ne pas avoir été enlevée et s’être rendue à Sablé-sur-Sarthe à pied. (…) Par ailleurs, les origines de ses blessures sont accidentelles. Et elle fera l’objet d’une procédure pour dénonciation d’infraction imaginaire”

À lire aussi : Affaire Daval : la mère de Jonathann s’exprime suite au projet de série des parents d’Alexia.

La joggeuse de Mayenne risque gros

Mais en réalisant cette mise en scène, elle s’est rendue coupable d’infraction imaginaire. Et ceci est défini par l’article 434-26 du Code pénal comme le fait “de dénoncer mensongèrement à l’autorité judiciaire ou administrative des faits constitutifs d’un crime ou d’un délit qui ont exposé les autorités judiciaires à d’inutiles recherches”. Et pour cela, la joggeuse de Mayenne risque jusqu’à 6 mois de prison et 7500 euros d’amende.

Toutefois, certains comme l’ancienne candidate à la présidentielle Sandrine Rousseau, s’interrogent sur les raisons qui ont poussé l’adolescente de Mayenne à mentir. Et la psychologue Johanna Rozenblum, relayée par Huffpost France, a évoqué ce sujet au micro de France Info. “Parfois, le mensonge permet de gérer une situation difficile de laquelle on veut s’extraire. (…) Et tout cela sera à définir avec la jeune fille. Mais ce, à mesure qu’elle se sentira suffisamment en confiance pour remonter l’escalade de son mensonge.”

À lire aussi : Covid-19 : pourquoi le vaccin Moderna est maintenant déconseillé pour les moins de 30 ans. Et Covid-19 : pourquoi une cinquième vague meurtrière est possible en France.

JLC Family : la famille connaît depuis quelques années une grande success-story. En effet Jazz et Laurent ont emménagé à Dubaï pour y faire grandir en sécurité leurs enfants. Malheureusement tout n’est pas rose pour Jazz et sa tribu. Dans une vidéo récemment postée on voyait la maman être violente envers son mari… La JLC […]

Lire la suite

Officielles

Officielles