Officielles

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Emmanuel Macron souhaite ’emmerder les non-vaccinés’ : les conséquences de ses propos se précisent

Emmanuel Macron souhaite ’emmerder les non-vaccinés’ : les conséquences de ses propos se précisent

Le 05 Jan 2022 à 13:02 par Louisa Haddad

Emmanuel Macron : suite à ses propos virulents dans Le Parisien, Emmanuel Macron a provoqué la déception et la colère chez une partie de la population.

Emmanuel Macron tient des propos choquants

Vous n’avez pas pu passer à côté de cette information : pour la deuxième fois en deux soirées, l’Assemblée nationale a suspendu les débats prévus sur le projet de loi transformant le passe sanitaire en passe vaccinal. Ce mercredi 5 janvier, vers 2 heures du matin, le président de séance, Marc Le Fur, a déclaré : « Les conditions d’un travail serein ne sont pas réunies ». Et pour cause : cette décision a été prise après les propos d’Emmanuel Macron, dans Le Parisien.

Le Président de la République s’en est pris aux non-vaccinés déclarant ainsi : « Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie. »

Emmanuel Macron veut « emmerder les non-vaccinés »

Avant de poursuivre : « Nous mettons une pression sur les non-vaccinés en limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale. Je ne vais pas les mettre en pris*n, je ne vais pas les vacciner de force. Et donc, il faut leur dire : à partir du 15 janvier, vous ne pourrez plus aller au restau, vous ne pourrez plus prendre un canon, vous ne pourrez plus aller boire un café, vous ne pourrez plus aller au théâtre, vous ne pourrez plus aller au ciné… ». Pourtant il y a bien d’autres mesures à appliquer pour contrer l’épidémie. 

Des propos qui ont provoqué la colère de l’opposition. Le patron des députés LR, Damien Abad, a qualifié ceux-là de : « indignes, irresponsables et prémédités », quand le président des Républicains Christian Jacob a quant lui « refusé à cautionner un texte qui vise à emmerder les Français ». Ils ont tenu à voir Jean Castex (qui a mis un coute*u dans le dos de Gabriel Attal) mais celui-ci ne s’est guère déplacé.

Mais les citoyens français ont également été choqués par de tels propos. Se sentant insultés par le Président de la République, une partie d’entre eux n’a pas hésité à partager son mécontentement sur la toile. Pire encore : certains demandent la destitution d’Emmanuel Macron. Le hashtag #MacronDestitution réunit alors des milliers de tweets. Ainsi, on a pu notamment lire : « J’ai d’abord cru au Gorafi. Puis, la douche froide : c’est réel ! Emmanuel Macron a craqué », « Emmanuel Macron, le pire président de la Ve République ? », « Je suis désormais prêt à voter pour n’importe quel candidat qui pourrait affronter Macron au second tour ».

Regardez :

Simon Castaldi : le chéri d'Adixia n'y est pas allé de main m*rte en prenant position suite aux propos d'Emmanuel Macron envers les non-vaccinés. 

Lire la suite

Officielles