Officielles

  1. Accueil
  2. Actu
  3. Emmanuel Macron face à Vladimir Poutine : pourquoi il a refusé de se soumettre à un test PCR russe

Emmanuel Macron face à Vladimir Poutine : pourquoi il a refusé de se soumettre à un test PCR russe

Le 14 Fév 2022 à 10:05 par Khaoula Belkacemi

Il faut croire que la visite d’Emmanuel Macron au Kremlin ce 7 Février aura beaucoup fait jaser. Après qu’il ait refusé de se soumettre à un test PCR Russe, sa rencontre avec Vladimir Poutine n’était pas passée inaperçue. On vous dit tout !

Emmanuel Macron, un président au caractère bien trempé

Emmanuel Macron n’est pas le genre de président à garder sa langue dans sa poche. Et il l’avait déjà prouvé en s’attaquant aux non-vaccinés il y a quelques temps. « Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie. » Avait-il déclaré. « Nous mettons une pression sur les non-vaccinés en limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale. Je ne vais pas les mettre en pris*n, je ne vais pas les vacciner de force. Et donc, il faut leur dire : à partir du 15 janvier, vous ne pourrez plus aller au restau, vous ne pourrez plus prendre un canon, vous ne pourrez plus aller boire un café, vous ne pourrez plus aller au théâtre, vous ne pourrez plus aller au ciné… »

Ces propos avaient d’ailleurs choqué les français qui avaient réagit en masse. Par la suite, Emmanuel Macron s’était livré un peu plus sur ses propos polémiques et assumait totalement. « On peut s’émouvoir de formes d’expression qui apparaissent familières que j’assume totalement. » Avant d’ajouter : « Moi je m’émeus de la situation dans laquelle nous sommes. La vraie fr*acture du pays est là. Quand certains font de leur liberté, qui devient une irresponsabilité, un slogan. Non seulement ils mettent en danger la vie des autres mais ils restreignent la liberté des autres. Et ça je ne peux pas l’accepter »

Emmanuel Macron, sa visite particulière à Poutine

Il y a quelques jours, le président de la République se trouvait au Kremlin pour une discussion avec Vladimir Poutine. Et cette rencontre n’est pas du tout passée inaperçue, et pour cause, les deux chefs d’état se faisaient face assis, l’un en face de l’autre à une immense table. Et si la scène n’a pas manqué d’étonner, les raisons de cette réception particulière ont très vite fuitées. Selon deux sources proches de l’Élysée, il semblerait que le Kremlin ait demandé un test PCR à Emmanuel Macron, mais ce dernier a catégoriquement refusé ! Selon nos confrères de Starmag : « Emmanuel Macron aurait en fait refusé de se soumettre à un test PCR Russe. Il savait les conséquences de distanciation drastiques que ce refus engendrerait, mais le Président ne voulait pas prendre de risques. Quels peuvent être les risques d’un simple test PCR ? Eh bien de fournir son ADN aux autorités Russes. »

Emmanuel Macron face à Vladimir Poutine : pourquoi il a refusé de se soumettre à un test PCR russe

Les deux sources proches de l’Élysée confirment à Reuters : « On savait très bien que ça voulait dire pas de poignée de main et cette longue table. Mais on ne pouvait pas accepter qu’ils récupèrent l’ADN du président. » Cependant pas de panique, le président s’est tout de même soumis à un test PCR en France ainsi qu’un test antigénique effectué par son médecin une fois sur place. Une anecdote qui aura beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux !

Un riche homme d'affaires russe ayant fait fortune dans la banque est prêt à offrir une somme mirobolante à celui qui arrêtera Vladimir Poutine 'm*rt ou vivant'.

Lire la suite

Officielles