1. Accueil
  2. Actu
  3. Covid-19 : l’Académie de médecine souhaite rendre le vaccin obligatoire

Covid-19 : l’Académie de médecine souhaite rendre le vaccin obligatoire

Le 27 Mai 2021 à 10:44 par Louisa Haddad

Covid-19 : l’Académie de médecine souhaiterait rendre la vaccination contre le Covid-19 obligatoire en France. Comme c’est déjà le cas pour d’autres maladies. 

Le vaccin pour tous ?

Nous parlions de ces influenceurs contactés pour dénigrer le vaccin Pfizer. En effet, il semblerait qu’un groupe anonyme contacte certains influenceurs leur demandant de faire des vidéos où ils critiqueraient le vaccin Pfizer. Parmi les influenceurs qui ont été contactés, Léo Grasset et le compte twitter « Et ça se dit médecin » qui ont dévoilé le complot au grand jour. « J’ai reçu une proposition de partenariat qui consiste à déglinguer le vaccin Pfizer en vidéo. Budget colossal, client qui veut rester incognito et il faut cacher la sponso. », a écrit Léo Grasset

Pourtant, selon l’Académie de médecine il faudrait que le vaccin soit obligatoire pour la population française. Selon les scientifiques, il n’y aurait plus de pénurie de vaccins et cela permettrait d’atteindre – enfin – l’immunité collective. Avec pour objectif d’éradiquer cette épidémie qui a fait énormément de morts dans le monde entier. En revanche, le gouvernement s’est montrée contre cette possibilité. Selon l’épidémiologiste, Yves buissons, a déclaré : « La vaccination obligatoire, ce n’est pas un gros mot« .

L’Académie de médecine veut rendre le vaccin obligatoire

Puis, il a ajouté au micro d’Europe 1 : « On a des vaccins obligatoires, déjà. On en a eu plein par le passé, on en a encore maintenant. Ce sera le seul moyen de parvenir au degré d’immunité collective qui, seul, nous permettra de contrôler l’épidémie ». D’ailleurs de nombreuses maladies ont été éradiquées grâce à la vaccination comme la variole, la rougeole ou encore la rage.

Selon l’académie de Médecine : « La vaccination obligatoire a été appliquée en France pour la variole (1902-1984), la diphtérie (1938), le tétanos (1940), la tuberculose (1950-2007), la poliomyélite (1958), et étendue en 2017 pour 11 vaccins du nourrisson. Elle s’impose dans tous les cas où une vaccination efficace permet d’éliminer une maladie répandue, sévère et souvent mortelle ». Il faudra dorénavant convaincre les citoyens dont certains préfèrent avoir leur libre-arbitre sur ce choix-là. En tout cas, le gouvernement ne s’est pas encore prononcé sur le sujet. A ce jour, le vaccin n’est pas obligatoire.

Par ailleurs, nous vous donnions la liste des lieux où le pass sanitaire sera exigé dès le 9 juin mais nous vous disions aussi que les discothèques pourraient rouvrir cet été.

Officielles

Officielles