1. Accueil
  2. Actu
  3. Covid-19 : jusqu’à quand le port du masque sera-t-il obligatoire ? Un épidémiologiste s’exprime

Covid-19 : jusqu’à quand le port du masque sera-t-il obligatoire ? Un épidémiologiste s’exprime

Le 02 Juin 2021 à 13:21 par Samantha Martins

Depuis le 19 mai dernier, la vie reprend doucement son cours dans l’hexagone. L’épidémie de Coronavirus est-elle derrière nous pour autant ? Pouvons-nous espérer ne plus avoir à porter le masque systématiquement prochainement ? Un épidémiologiste répond.

Port du masque : quand est-ce que ce ne sera plus obligatoire ?

En ce qui concerne la petite commune de Tarascon-sur-Ariège (Ariège) au pied des Pyrénées, c’est déjà le cas depuis le 16 avril dernier. En effet, la baisse des contaminations ainsi que la campagne de vaccination ont permis à la municipalité de prendre ces nouvelles mesures. Néanmoins, cela n’empêche pas certaines personnes de garder leur masque à portée de main, surtout lorsqu’il y a foule.

Au début du mois de mai d’ailleurs, l’épidémiologiste Philippe Amouyel évoquait la possibilité de ne plus porter de masque en extérieur d’ici aux mois de juillet et août.

« On pourrait, peut-être commencer à avoir une libération un peu plus large au mois d’août ou dans le courant du mois de juillet. » Selon lui, les risques de contamination étant moins importants, le port du masque pourrait ne plus être obligatoire en extérieur.

Interrogé sur la question, notre président de la république, Emmanuel Macron s’était montré plus prudent : « Jusqu’à la fin du mois de juin de toute façon, il faut garder le masque et après on verra à ce moment-là. Là il faut rester prudent parce qu’il y a encore du virus qui tourne donc quand on aura passé un certain niveau de vaccination on pourra regarder ça, j’espère comme vous, parce que là j’en ai marre du masque. Si on se relâchait trop vite, on connaît le phénomène, il y a encore beaucoup trop de nos concitoyens qui ne sont pas vaccinés, on risquerait à nouveau de retourner avec des hôpitaux où il y a trop de cas ».

La fin du port du masque : un épidémiologiste donne son expertise

Alors, pourrons-nous bientôt tous retirer nos masques et respirer au grand air ? Eh bien, toujours selon l’épidémiologiste Philippe Amouyel, il ne faut pas mettre la charrue avec les bœufs.

Actuellement, seul un Français sur six a déjà reçu les deux doses de vaccination. Autrement dit, c’est trop peu.

« Avec le taux de contamination que connaît la population française et avec le taux de circulation du virus, se passer trop vite du port du masque en extérieur serait un risque qui nous amènerait à voir un redémarrage de l’épidémie« , a-t-il expliqué.

Officielles

Officielles