1. Accueil
  2. Actu
  3. Covid-19 : 3 questions sur ‘Mu’ le nouveau variant surveillé par l’OMS

Covid-19 : 3 questions sur ‘Mu’ le nouveau variant surveillé par l’OMS

Le 03 Sep 2021 à 08:32 par Louisa Haddad

Covid-19 : le virus ne cesse de muter et les variants se multiplient. Cette fois, l’OMS surveille le ‘Mu’ qui est particulièrement inquiétant.

Le nouveau variant ‘Mu’ sous haute surveillance

Les variants sont de plus en plus nombreux et une question subsiste : le vaccin va-t-il être assez efficace face à eux ? C’est pour cela qu’il serait question d’une troisième dose. D’abord, celle-ci est prévue pour les plus âgés et les personnes fragiles. Olivier Véran, le Ministre de la santé, a répondu quant à la possibilité que celle-ci devienne obligatoire pour tout le monde.

Ces derniers jours, il y a d’ailleurs un variant qui alerte les autorités sanitaires : il s’agit du Mu, qui st en réalité le variant Colombien ou B.1.621. Il est à ce jour présent dans plusieurs pays d’Amérique du sud mais aussi dans quelques pays d’Europe, y compris la France. Pour le moment la circulation reste faible, mais il est de plus en plus nombreux en Colombie et en Equateur. Selon l’OMS, cela indiquerait que sa prévalence a notamment augmenté et qu’il faut le surveiller de près.

L’OMS surveille le variant de très près

À la date du 25 août, le variant Mu (soit le variant B.1.621 et son sous-lignage B.1.621.1) concernait 105 cas en France. Par conséquent, celui-ci l’OMS a précisé qu’il avait été comme « variant à suivre ». Ce qui permet à l’organisation de hiérarchiser les activités de surveillance dans le monde entier. Il y a donc les variants à suivre et les variants préoccupants (comme par exemple le Delta ou encore le Alpha).

Il faut également savoir qu’absolument tous les virus mutent avec le temps. Et le Sars-coV-2 n’échappe pas à la règle. Cependant, il est important de préciser que la majeure partie de ces mutations n’ont peu ou pas d’incidence sur les propriétés du virus. Malheureusement, certains peuvent avoir un impact sur l’immunité et donc l’efficacité des vaccins. Par conséquent, pour le variant Mu, l’OMS a précisé que ses mutations pourraient indique un risque d' »échappement immunitaire ». C’est pour cela – également – qu’Emmanuel Macron a précisé qu’on se dirigerait vers une troisième dose de vaccin.

Par ailleurs, nous vous disions qu’une candidate emblématique de Secret Story avait été durement touchée par le Covid-19.

Officielles

Officielles