1. Accueil
  2. Actu
  3. Confinement des non-vaccinés en Autriche : la même chose bientôt en France ?

Confinement des non-vaccinés en Autriche : la même chose bientôt en France ?

Le 16 Nov 2021 à 09:32 par Louisa Haddad

Confinement : l’épidémie de Covid-19 continue sa progression et la France va devoir agir. Toutefois, une question se pose : va-t-elle imiter les pays voisins et plus particulièrement l’Autriche ?

Une cinquième vague de Covid-19 en vue ?

C’est une première en Europe : l’Autriche a instauré ce lundi 15 novembre, un confinement pour les personnes non-vaccinées. Le chancelier autrichien, Alexander Schallenberg a déclaré : « La situation est grave (…). Nous ne prenons pas cette mesure le cœur léger, mais malheureusement elle est nécessaire ». Concrètement : les personnes qui n’ont pas fait vaccin ne pourront plus sortir hormis pour faire leurs courses, du sport ou pour des soins médicaux. D’autres pays ont pris des mesures fortes comme le Pays-Bas qui a instauré un couvre-feu à partir de 20 heures.

Des mesures similaires sont-elles envisageables en France ? On le sait l’épidémie repart actuellement à la hausse. Le Premier Ministre, Jean Castex, a prévenu : « On n’est pas sortis de l’épidémie, ni en France ni ailleurs, l’heure n’est pas venue de baisser la garde ». Toutefois, la population française est vaccinée à hauteur de 75%. Un chiffre supérieur aux 65% de personnes totalement vaccinées en Autriche.

La France va-t-elle confiner les non-vaccinés ?

Selon Philippe Amouyel, professeur de santé publique au CHU de Lille a déclaré que le même schéma n’était possible en France : « Cela ne réduira pas le risque, cela ne réduira pas la circulation chez les personnes qui elles seront non-confinées. Cela réduira seulement la charge des hôpitaux et encore. Cela s’avérera injuste et n’aura pas l’effet escompté« . Surtout que, comme il l’a précisé, « il y a des gens qui ne se feront jamais vacciner, d’autres qui hésitent et encore d’autres qui n’ont pas accès à la vaccination pour des raisons de distance, ou d’incapacité à fonctionner sur internet ».

D’après Philippe Moreau Chevrolet, professeur de communication politique à Sciences-Po, cela n’est pas non plus envisageable : « Il y a obstacle légal. Il faut s’assurer que ce n’est pas en contradiction avec l’égalité devant la loi qu’est très forte chez nous. En second, politiquement cela va allumer tellement de feux en même temps, avec les antivax qui vont probablement redoubler le mouvement des gilets jaunes et remettre le couvert sur pleins de conflits qu’on avait réussi à dépasser avec le pass sanitaire ».

Si un confinement à l’autrichienne n’est pas prévu en France, aucun scénario n’est écarté. Comme l’a précisé Gabriel Attal : « Il ne faut jamais rien exclure par principe. Cette épidémie continue de surprendre le monde entier ». Les scientifiques eux continuent les recherches. Ils se sont d’ailleurs aperçus que le virus endommageait le cerveau.

Par ailleurs, nous vous disions pourquoi le vaccin Moderna est maintenant déconseillé pour les moins de 30 ans.

Covid-19 : il se murmure que le chef de l'état pourrait décider de reconfiner de façon stricte le pays. Toutefois, quels sont les critères qu'il va prendre en compte pour cela ?

Lire la suite

Officielles

Officielles