1. Accueil
  2. Actu
  3. Bordeaux : une jeune maman se fait gifler pour avoir allaité son bébé en public

Bordeaux : une jeune maman se fait gifler pour avoir allaité son bébé en public

Le 20 Mai 2021 à 19:14 par Louisa Haddad

Bordeaux : alors qu’elle allaitait son bébé de 6 mois, une jeune maman s’est fait gifler dans l’indifférence générale. Elle a témoigné sur les réseaux sociaux.

Une femme se fait gifler car elle allaite en public

Rappelez-vous, Cynthia Brown avait déclenché une polémique alors qu’elle avait posté une photo de son allaitement. Parce qu’il semblerait que cela soit encore tabou dans notre société en 2021. Pourtant, il faut savoir que l’OMS recommande l’allaitement exclusif jusqu’à l’âge de six mois, puis un allaitement partiel jusqu’à l’âge de 2 ans. Il semblerait que ce mode d’alimentation limite le risque d’infection gastro-intestinale du bébé et que c’est un « moyen idéal d’apporter aux nourrissons tous les nutriments dont ils ont besoin pour grandir et se développer en bonne santé ».

Malgré tout, une jeune maman a connu un épisode traumatisant : elle a été agressée parce qu’elle allaitait son bébé de six mois. « Depuis les faits, je n’ai plus une seule goutte de lait, plus rien« , a confié Maÿlis. La jeune femme avait décidé d’aller chercher un colis, dans un point relais de la ville de Bordeaux, quand son fils Nino s’est réveillé. Il a alors réclamé le sein de sa maman. N’y voyant là aucun problème et portant un tee-shirt « qui s’ouvre sur les côtés » pour allaiter « en toute discrétion », elle décide logiquement de nourrir son enfant.

« Je me suis pris une gifle »

Toutefois, Maÿlis a précisé qu’elle avait caché son fils avec une veste car il y avait du monde. Malheureusement, une cliente a été dérangée par cette scène. Cette dernière a lancé à la jeune femme : « Vous n’avez pas honte ? La nouvelle génération est là pour s’exhiber. Vous êtes une maman, vous devez prévoir les repas de votre fils. Vous auriez dû faire ça chez vous. Ce n’est pas quelque chose que l’on fait comme ça en public, c’est n’importe quoi ». Maÿlis a continué : « Plus elle hurlait, plus je me faisais insulter, et plus elle avançait vers moi […]. Je me suis pris une gifle en pleine poire« .

Personne ce jour-là n’est venu en aide à Maÿlis. En larmes, elle a décidé de rentrer chez elle. Mais elle a quand même décidé de porter plainte. La jeune maman s’est retrouvée face un agent de police quelque peu réticent : il lui a demandé « quel pourcentage précisément » on voyait sa poitrine. « Je lui ai répondu zéro […]. Il m’a gentiment fait comprendre que c’était un peu de ma faute et que je l’avais cherché. Ça m’a choqué mais j’ai pris sur moi », a-t-elle raconté. Depuis cette agression, le bébé de six mois a la nuque bloquée tant il est stressé. De son côté, Maÿlis culpabilise encore plus…

Par ailleurs, nous vous disions que Kamila avait demandé de l’aide à ses abonnés mais aussi que Barbara Opsomer avait raconté son éprouvant accouchement en détails.

Officielles

Officielles